La sophrologie n’est pas réglementée ce qui signifie que n’importe qui peut se prétendre sophrologue. Un client averti saura éviter de se faire piéger, il choisira de préférence un Sophrologue syndiqué et référencé dans le ou les annuaires qui relèvent de sa compétence. Tous les sophrologues adhérant au Syndicat des Sophrologues Indépendant (SSI) sont référencés après vérification de la validité de leurs acquis.

C’est aussi la garantie que ce Sophrologue a suivi une formation sérieuse, qui répond à des critères bien établis : avoir suivi minimum une formation initiale de 300 heures sanctionné par un diplôme ou certificat.

Il s’est engagé d’autre part à pratiquer la formation continue pour non seulement maintenir ses compétences mais aussi élargir son champ d’action.

En adhérant au syndicat, le Sophrologue s’engage à respecter le code de déontologie mis en place par le SSI à l’attention de ses professionnels.

Le Sophrologue syndiqué est un professionnel responsable qui aime son métier. Il connait ses limites et si nécessaire peut vous orienter vers un autre professionnel si votre problématique dépasse ses compétences.

C’est pour cela qu’il est important de bien choisir son Sophrologue en fonction de ces compétences, de son parcours et de ses spécialités.